Bénévole

Les bénévoles sont nos membres actifs. Ils entretiennent et restaurent la collection des véhicules du Musée Royal de l’Armée. Aucune compétence particulière n’est exigée pour devenir bénévole. Toutefois, une bonne dose de persévérance, un intérêt pour la mécanique et l’histoire relative au matériel nous paraissent utiles pour commencer ce passionnant hobby.
Aussi, les activités des bénévoles ne constituent-elles pas précisément une sinécure. Les bénévoles consacrent beaucoup de « temps libre » à « leur » véhicule, mais se voient accorder le privilège unique de pouvoir travailler sur ces poids lourds historiques. Pour plus d’informations, 
Pour devenir bénévole, il faut d’abord être membre de l’ASBL. C’est donc la première chose à régler. L’affiliation vous fait toujours automatiquement bénéficier d’une assurance, sitôt que vous vous présentez dans un des dépôts.
Vous trouverez ci-dessous les données concernant les questions de responsabilité dans les dépôts:

Bénévole : un sacré défi !!

En principe, le statut de bénévole au Tank Museum n’est guère différent de celui d’éclaireur auprès d’un groupe de scouts, d’un colombophile auprès de la Fédération de colombophilie, ou de celui d’un trompettiste auprès d’une fanfare : vous faites partie d’un groupe de personnes qui entreprennent des activités communes, paient pour cela une cotisation, et se trouvent assurés dans le cadre des activités auxquelles elles participent.
Cependant, chez nous, le bénévolat est une autre paire de manches ! En tant que bénévole auprès du tank Museum, chaque week-end, vous vous occupez de matériel lourd. Vous travaillez sur des monstres de 30 à 50 tonnes et sur des moteurs de 400 cv ou plus. Vous travaillez avec des soldats et sur du matériel de la Défense : aussi l’aspect militaire n’est-il jamais très loin ! Tous cela fait qu’il faut pouvoir tenir compte de règles de sécurité bien déterminées.
Si vous voulez vous mettre « au boulot », vous devez d’abord vous inscrire. Après quoi, vous commencerez par être reçu par un des administrateursdans un des dépôts.
Cet administrateur vous expliquera en détails ce que nous faisons précisément et ce en quoi vous pouvez apporter votre aide. Ensuite, vous vous verrez attribuer un « parrain ». Pendant une phase d’acclimatation de plus ou moins trois mois, cette personne vous assistera par ses conseils et son action. Vous apprendrez à connaître la structure, les personnes, les procédures, vos droits et devoirs au sein de l’ASBL.
Bientôt, vous vous trouverez intégré dans une équipe (la plupart du temps, auprès du « parrain») et vous pourrez prendre part, en véritable bénévole, aux activités hebdomadaires.

Au boulot !

Comme bénévole, on peut vous assigner à des tâches différentes. Celles-ci font généralement partie des tâches de base du Tank Museum, à savoir l’entretien et la restauration des véhicules.
L’entretien consiste à maintenir la mobilité des véhicules encore en état de rouler. Il s’agit là de petites interventions mécaniques, de contrôler le niveau d’huile et de carburant, de vérifications des moteurs et systèmes, de réparations à court terme.

La plupart du temps, une restauration est une autre paire de manches !! Un pareil projet exige souvent quelques années de travail. Dans ce cas, une épave ou un véhicule hors d’état de rouler est complètement démonté, remonté, nettoyé, peint et remis en état de se déplacer. Oui : un travail de titan, mais la satisfaction, après un pareil programme de restauration, est énorme !

Le point fort d’une journée de travail passionnante est parfois un court essai de roulage avec le véhicule auquel vous avez travaillé. Pour un bénévole, rien de plus chouette que de voir rouler, d’entendre, de sentir, de percevoir physiquement le véhicule auquel vous avez consacré tant de temps et de soins.